Les souris ergonomiques contre le syndrome du canal carpien et l’épicondylite

canal carpien

Les souris ergonomiques contre le syndrome du canal carpien et l’épicondylite

La souris informatique a été inventée en 1963 et popularisée dans les années 80.

Depuis, les ordinateurs sont rentrés dans les foyers, se sont multipliés dans les entreprises et sont aujourd’hui un outil indispensable pour une grande majorité d’entre nous.

L’intensification de l’utilisation des outils informatiques et des interfaces graphiques de plus en plus complexes a entrainé une augmentation nombre de « click » réalisés par jour.

Si un « click » de souris isolé peut paraitre anodin, cette opération répétée 8h par jour en gardant une tension constante dans l’épaule, le bras, la main et les doigts, s’avère dangereuse et source de troubles musculosquelettiques (TMS).

Quelles douleurs une utilisation intense d’une souris classique provoquent-t-elles?

Il est probable que si vous utilisez toute la journée une souris classique placée à côté de votre clavier vous ressentiez soit :
– Une douleur ou une sensibilité sur le dos de la main
– Une douleur ou une sensibilité au niveau du poignet
– Une douleur ou une sensibilité le long de l’avant-bras et le coude
– Un engourdissement ou des picotements au niveau du pouce et de l’index
– Une brûlure, des raideurs ou une amplitude articulaire limitée des membres supérieurs.

Pourquoi ces douleurs apparaissent ?

La souris, contrairement au clavier, n’est pas centrée en face de l’utilisateur et de l’écran.
Pour l’utiliser, nous sommes obligés de décentrer l’épaule vers l’extérieur simultanément à une rotation interne du poignet.
Cette position n’est pas naturelle et pourtant nous la gardons durant de longues périodes en sollicitant toujours les mêmes muscles pour réaliser de petits mouvements répétitifs.
De plus vous déplacez surement votre souris sur une surface dure et vous comprimez ainsi votre poignet, et accentuez alors le risque d’inflammation du nerf médian et cubital.
C’est ainsi qu’apparaissent le syndrome du canal carpien et l’épicondylite externe du coude (tennis elbow), entrainant douleurs, diminution de la force de préhension et limitations articulaires.

Comment les souris ergonomiques peuvent lutter contre ces symptômes ?

Les fabricants de souris ergonomiques ont chacun développé une réponse différente pour corriger ces problèmes, parmi lesquelles:

– Les souris verticales, placent ainsi le poignet dans sa position anatomique, évitant alors le pincement des nerfs médian et cubital.

– Les TrackBalls qui limitent les mouvements en rendant le support immobile et permettant le mouvement du pointeur que par l’action du pouce.

– Les souris centrales, qui se positionnent devant le clavier afin d’éviter toute rotation externe de l’épaule.

Tous ces dispositifs peuvent être accompagnés d’un repose poignet GEL afin de limiter les compressions.

Les stratégies développées, permettent une limitation des facteurs conduisant aux inflammations tendineuses sources de douleurs et d’inconfort.

Quelles souris ergonomique choisir ?

Chaque personne ayant des atteintes et des dispositions à la douleur différentes, nous conseillons d’échanger sur vos ressentis avec un conseiller technique spécialisé dans le but de vous orienter vers le matériel le plus adapté.

Il est même possible d’essayer ce matériel pour vous assurer de faire le bon choix.

Contactez-nous dès à présent et demandez un essai de votre souris ergonomique.